Avec le soutien de :

Fonds Social Europeen    

Région Provence Alpes Cote d'Azur    

Le guide du soutien scolaire : à quel endroit ?

Mise à jour le 04 novembre 2008

Le soutien scolaire ne doit pas se rajouter à la journée de l’enfant comme une activité pesante ou complexe. S’il faut faire des heures de bus après l’école pour aller au soutien, ce n’est pas forcément la meilleure solution.

Si vous optez pour des cours à domicile, ce problème est réglé. Mais un autre peut survenir : l’ambiance de la maison est-elle propice à un bon travail ? L’enfant ne sera-t-il pas plus motivé s’il se voit entouré d’autres enfants au travail ? Travaillera-t-il mieux seul avec un intervenant ou en groupe ? Ce sont des questions à se poser et qui dépendent de l’enfant.

Si vous optez pour un soutien scolaire dans les locaux des professionnels, étudiez la question du transport. Si cela n’est pas trop compliqué, nous recommandons cette formule qui est toujours plus stimulante pour l’enfant, à condition que le cadre de travail soit agréable, ce qui est souvent le cas.

Si cela est possible, un stage pendant les vacances peut permettre de travailler sans la pression de l’école. C’est l’occasion de faire un travail de fond, de combler les lacunes, d’insister sur les méthodes. Il faut bien voir que la pression des notes et du travail scolaire peut obliger l’intervenant à traiter l’urgent au lieu de travailler sur l’essentiel. Surtout si vous parents exigeaient des résultats à court terme plutôt qu’un travail de fond qui serait davantage payant sur le long terme.

Le guide