Avec le soutien de :

Fonds Social Europeen    

Région Provence Alpes Cote d'Azur    

Le guide du soutien scolaire : quels sont vos objectifs ?

Mise à jour le 04 novembre 2008

Voilà la question fondamentale. Précisez bien votre demande avant de faire votre choix.

Les raisons de recourir à des cours particuliers sont multiples. Voici quelques situations :

  • L’enfant a des résultats corrects mais il n’est pas complètement autonome. Son travail augmente et vous pensez qu’il a besoin d’être aidé pour ne pas perdre pied. Vous rentrez fatigué du travail et vous ne pouvez vous occuper de lui.
  • L’enfant a un projet professionnel qu’il ne pourra jamais atteindre sans une aide dans une ou deux matières où il n’a pas le niveau suffisant. Vous êtes convaincu qu’avec un peu d’aide, il pourra atteindre ce niveau.
  • L’enfant a des mauvais résultats. Il a pourtant toutes les capacités pour réussir mais il ne veut plus travailler avec vous et n’est pas intéressé par l’école.
  • L’enfant a des résultats catastrophiques. Il fait des erreurs sur des notions de base. Il y a des lacunes à combler et si personne ne les comble rapidement, son avenir scolaire sera fortement compromis.
  • Le verdict du conseil de classe est tombé : l’enfant ne pourra passer dans la classe supérieure que s’il progresse dans les mois qui viennent.
  • L’enfant apprend bien ses leçons. Il est motivé mais échoue toujours en classe. Il ne sait pas ce qu’il doit faire pour réussir. Depuis toujours, ses enseignants disent qu’il manque de méthode.

On pourrait continuer à l’infini cette liste tant les situations sont variées. Mais, il est important que vous vous soyez posé la question du « pour quoi faire » avant de vous renseigner sur les possibilités de soutien. Et à l’heure de choisir un professeur ou un organisme, vous vous assurerez qu’il est capable de répondre à votre attente.

N’utilisez pas le soutien scolaire comme une garderie ou une manière de vous donner bonne conscience. Cela risquerait de vous coûter cher sans que les résultats soient au rendez-vous. Cela signifie que vous devrez vous impliquer vous-même dans cette action de soutien, en vous assurant que l’objectif visé est bien poursuivi par l’intervenant.

Faites en sorte aussi d’impliquer l’enfant dans ce projet d’aide. Réfléchir avec lui sur le « pour quoi faire » est le meilleur moyen d’y arriver. Si l’enfant y trouve son intérêt, les résultats seront là car c’est lui l’acteur principal dans cette affaire.

Le guide