Psychologue en milieu scolaire : quelles utilités ?

Il arrive parfois que la maitresse ou le directeur d’école fasse appel aux parents pour des comportements ou des difficultés identifiées chez l’enfant que ce soit à l’école maternelle, primaire ou même au collègue. On leur demande de consulter un psychologue scolaire. Mais qui est donc cette personne et quel son rôle au sein de l’école ?

Un psychologue scolaire, c’est qui ?

Tout comme les enseignants, le psychologue scolaire est un agent au service de l’éducation nationale. Il met à l’œuvre son savoir- faire afin de permettre le développement de la psychologie et du savoir-être de l’élève afin qu’il puisse réussir son parcours académique. En d’autres mots, il s’assure de mettre en relation les différentes démarches psychologiques et les facultés d’apprentissage des apprenants.

Quel est son rôle ?

En termes simples, le psychologue scolaire aide à prévenir les difficultés d’ordre scolaire que peuvent rencontrer les apprenants en suscitant en eux un certain intérêt et de l’engouement pour l’apprentissage. Il est celui qui veille aux grains afin que l’enfant ne refuse du jour au lendemain d’aller à l’école. De plus, il participe à l’élaboration des différents projets d’ordre pédagogique au sein des écoles et veille à leurs implémentations.

Comment fonctionne-t-il ?

De par sa grande capacité d’écoute, le psychologue scolaire prête une oreille attentive aux différents problèmes à lui, rapportés et donne des conseils. Dans ce cas, ces conseils peuvent s’adresser aussi bien aux apprenants eux-mêmes qu’à leurs parents ou à leurs enseignants. En prenant connaissance de la situation familiale dans laquelle évolue un apprenant, il peut aider à réinstaurer le climat de paix qui régnait entre un apprenant et ses parents à un moment donné.

En fin de compte, le psychologue scolaire n’est pas inutile comme certains parents ont tendance à le croire. Sa présence au sein de l’école n’est rien d’autre que pour le bien et l’épanouissement des apprenants.